VINCENT GREASON EST LE RÉCIPIENDAIRE DU PRIX ÉMILE-OLLIVIER 2017

Voir l’allocution de M. Greason

Vincent Greason a fait preuve d’un engagement exceptionnel dans le milieu de l’éducation des adultes, en particulier dans le milieu de l’éducation populaire et l’éducation aux droits de la personne. Tout au long de sa vie, il a milité pour la démocratisation des savoirs.
Vincent a été successivement :

  • Animateur au Carrefour de pastorale en monde ouvrier ;
  • Animateur au Centre d’éducation populaire de la Commission des écoles catholiques de Québec;
  • Responsable du dossier Éducation et Coordonnateur au Mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire du Québec – MÉPACQ

Il est actuellement Coordonnateur de la Table ronde des OVEP de l’Outaouais

Vincent a été membre de la Commission de l’éducation des adultes du Conseil supérieur de l’éducation, de 1996 à 1999, du conseil d’administration de l’ICÉA, de 1994 à 2001 et du comité exécutif de l’Institut, de 1996 à 1999.

Le curriculum vitae de Vincent Greason démontre un engagement de plusieurs décennies dans une diversité de milieux d’intervention (autant syndicaux que communautaires, francophones qu’anglophones, nationaux qu’internationaux). Un engagement qui se fait tout autant dans sa vie professionnelle que citoyenne et qui s’étend à plusieurs contextes : groupes de base, regroupements régionaux et regroupements nationaux.

Depuis 2009, Vincent est un Fellow de la Fondation Carold.

La Fondation Carold et Fondations communautaires du Canada s’associent en vue d’investir dans la pratique réflexive et l’apprentissage pour un changement social

CKX pilotera le programme enrichi visant à améliorer le leadership des acteurs du changement social au Canada, grâce à la pratique réflexive et l’apprentissage.

 

le 27 avril 2017

La Fondation Carold et Fondations communautaires du Canada (FCC) ont la joie d’annoncer leur partenariat en vue d’investir dans la plateforme Community Knowledge Exchange (CKX) : il s’agira de développer et d’enrichir un programme national ayant pour but de soutenir et de favoriser la pratique réflexive et l’apprentissage chez les chefs de file du changement social.

Aujourd’hui, en raison des changements technologiques, de la mondialisation et des différentes menaces pour la durabilité, la société civile est confrontée à un grand nombre de défis et d’opportunités complexes. Et bien que le travail en faveur du changement social soit très axé sur l’action et les résultats à atteindre, cette collaboration accorde de l’importance à la création et au maintien d’espaces de réflexion, d’apprentissage et d’échange des connaissances afin d’orienter et de souligner le changement social et de faire connaître ceux qui s’en font les acteurs.

Ce partenariat unique s’appuiera sur les 30 ans d’existence de la Fondation Carold — qui s’enracine dans le mouvement canadien visant à promouvoir l’éducation des adultes — et sur son engagement à l’égard de l’apprentissage, du développement du leadership et du renforcement de la société civile. Il s’appuiera également sur le réseau national de FCC et sur les réseaux communautaires internationaux, ainsi que sur la capacité organisationnelle de CKX et son expérience comme moteur d’innovation afin de mener à bien sa mission : amorcer un virage fondamental dans la façon d’acquérir et de partager les connaissances en vue d’entraîner un changement social.

Dans le cadre de ce partenariat, nous aspirons à :

  • Améliorer notre façon d’acquérir et de partager les connaissances pour opérer un changement social
  • Soutenir et faire connaître les valeurs, les voix et le travail des chefs de file du changement social
  • Communiquer les connaissances, relier les réseaux et bâtir de nouvelles relations afin de susciter une mobilisation en faveur du changement social.

« La bourse Alan-Thomas est au cœur de notre travail depuis une dizaine d’années, a déclaré Tatiana Fraser, présidente de la Fondation Carold. Nous avons été à même de constater que nos investissements pour la formation de leaders, par l’entremise de sabbatiques et de réseaux d’apprentissage et de soutien, ont produit un impact considérable. Nous sommes très heureux de collaborer avec FCC afin d’enrichir ces importantes opportunités et de trouver de nouveaux moyens, pour notre secteur, de renforcer notre apprentissage et produire un changement. »

Au cours des prochains mois, pour concrétiser ces aspirations communes, CKX concevra et mettra sur pied des nouvelles possibilités programmatiques fondés sur le legs et l’expérience de la Fondation Carold. Ce qui comprend notamment un engagement à poursuivre l’attribution de bourses à des praticiens.

« Nous nous réjouissons de pouvoir confier à CKX la direction de ce travail, a affirmé Ian Bird, président-directeur général de Fondations communautaires du Canada. En tant que plateforme partagée, CKX est très bien positionnée pour regrouper les personnes, les idées et les ressources nécessaires à la réalisation de cette vision. »

Conformément à l’esprit de CKX, ce processus se fera de façon ouverte et collaborative. « Veuillez considérer le présent communiqué comme une invitation officielle à vous engager et à collaborer avec nous, a dit Lee Rose, responsable de CKX. Saisissons cette occasion de changer en profondeur nos façons de renforcer et de soutenir le leadership des acteurs du changement au Canada. »

Pour en savoir davantage, veuillez contacter :

Lee Rose, Responsable de CKX                             mailto:lrose@ckx.org

Tatiana Fraser, Présidente, Fondation Carold   mailto:tatiana.fraser@gmail.com

À propos de la Fondation Carold

La Fondation Carold est un organisme de bienfaisance national qui œuvre en faveur de la citoyenneté et du changement social. Cette fondation a été créée il y a une trentaine d’années grâce à un legs de Mme Clare Clark, militante de longue date en faveur des organisations bénévoles au Canada. Pour plus d’information, visitez www.carold.ca.

À propos de Fondations communautaires du Canada

Fondations communautaires du Canada est le réseau national qui regroupe les 191 fondations communautaires canadiennes. Notre mouvement philanthropique collabore avec d’autres secteurs afin d’aider les gens d’ici à bâtir des collectivités fortes et résilientes. Pour plus d’information, visitez www.fondationscommunautaires.ca.

À propos de CKX

CKX est une plateforme partagée qui cherche à amorcer un virage fondamental dans la façon d’acquérir et de partager les connaissances en vue d’entraîner un changement social. Pour plus d’information au sujet de CKX, consultez www.ckx.org.

Niveria Oliveira, de la Vancouver Foundation, est titulaire de la bourse en philanthropie communautaire pour l’année 2017

En mai 2015, , nous avons annoncé le lancement du Programme de bourses en philanthropie communautaire, une initiative conjointe de la Fondation Carold et de Fondations communautaires du Canada. Les professionnels des fondations communautaires qui participent à ce programme profitent d’un congé sabbatique afin de développer leurs connaissances, d’améliorer leurs compétences en matière de leadership, de renforcer leur organisation et de faire progresser le mouvement philanthropique communautaire.

Nous sommes heureux d’annoncer aujourd’hui que Niveria Oliveira, gestionnaire des subventions et des initiatives communautaires à la Vancouver Foundation, est titulaire de la bourse en philanthropie communautaire pour l’année 2017.

Niveria Oliveira travaille depuis neuf ans à la Vancouver Foundation où elle s’occupe du subventionnement. Elle a également collaboré avec ses collègues des services aux donateurs afin de mettre sur pied Giving Well, un cercle de donateurs qui appuie des projets d’aide aux filles et aux femmes, et qui met en contact des leaders communautaires et des femmes de la sphère philanthropique.

À l’école primaire, Niveria participait à toutes les courses Terry Fox et « Run for Fun » ainsi qu’aux sollicitations porte à porte pour les maladies du cœur. Elle a commencé sa carrière dans le secteur communautaire, à l’organisme Surrey Social Futures qui se consacre au développement communautaire et à la planification sociale; encore une fois, elle a fait du porte à porte pour faire connaître la nouvelle association Whalley Community Business Improvement Association. En outre, elle a travaillé pour plusieurs autres organismes, dont West Coast LEAF, un organisme dédié à l’éducation juridique et à la réforme législative, où elle a dirigé les programmes de vulgarisation juridique en Colombie-Britannique. Niveria est diplômée de l’Université de la Colombie-Britannique et a obtenu un diplôme à l’Université de Waterloo en innovation sociale, se spécialisant dans le domaine de l’inclusion des nouveaux arrivants.

En tant que titulaire de la bourse en philanthropie communautaire, Niveria participera en 2017 à diverses activités de développement professionnel qui répondent aux objectifs du programme :

  • Faire progresser le domaine et la pratique de la philanthropie dans les collectivités et les milieux au Canada;
  • Renforcer et améliorer le mouvement des fondations communautaires;
  • Favoriser et appuyer le développement professionnel de leaders de fondations communautaires dans leur organisation et leur collectivité, et dans le mouvement des fondations communautaires.

Une composante essentielle du Programme de bourses en philanthropie communautaire est le projet sabbatique qui permet au titulaire de la bourse de laisser ses tâches quotidiennes pour explorer plus en profondeur un enjeu ou un défi particulier. Pour son projet sabbatique, Niveria examinera comment les fondations peuvent intéresser à leur travail une grande diversité de voix en vue d’obtenir un réel impact communautaire et local tout en contrant les inégalités qui peuvent être entretenues par la philanthropie traditionnelle. Plus spécifiquement, elle approfondira cette question : comment le mouvement des fondations communautaires pourrait-il améliorer sa façon de travailler avec les bénéficiaires et les bienfaiteurs afin de concevoir et d’apprendre ensemble des méthodes qui produiraient un impact réel et durable dans les collectivités?

Tout au long de l’année, nous vous informerons au sujet des activités et du projet sabbatique de Niveria. Pour l’instant, nous vous invitons à vous joindre à nous pour féliciter Niveria et l’accueillir en tant que titulaire de la bourse en philanthropie communautaire décernée par notre mouvement en 2017.

La Fondation Carold dévoile le nom de la lauréate de la bourse Alan Thomas 2016 de 60 000 $

La Fondation Carold est heureuse d’annoncer que la bourse Alan Thomas 2016 a été décernée à Alexa Conradi.

Ce prix annuel de 60 000 $ permet à une ou un leader du secteur sans but lucratif de prendre une année sabbatique consacrée à la recherche sur des enjeux propres à stimuler la participation citoyenne et renforcer la société civile. Offerte pour la première fois en 2008, la bourse Alan Thomas a été décernée à 12 lauréats jusqu’ici. Toujours en contact avec la Fondation Carold et entre eux, les récipiendaires des années passées approfondissent l’impact de leur travail et font du mentorat dans leur domaine respectif.

image-1Alexa Conradi a été présidente de la Fédération des femmes du Québec pendant trois mandats (2009-2015). Fondée en 1966, la FFQ est le principal carrefour féministe au Québec. Pendant ces six ans, elle a joué un rôle de chef de file dans des débats sociaux majeurs de la société québécoise : la disparition et l’assassinat de femmes autochtones, les cas de violence sexuelle non rapportés, l’impact de l’austérité sur les femmes et la maintenant défunte Charte des valeurs.

Avec le soutien de la bourse Alan Thomas, Alexa rédigera un livre sur son expérience, publié aux Éditions du remue-ménage. Elle abordera des enjeux tels que l’inégalité croissante des revenus, le sexisme et la culture du viol, l’Islam et l’islamophobie ainsi que la réconciliation entre Autochtones et non-Autochtones.

Plus d’information sur Alexa Conradi

Consciente des critiques du féminisme de la part des femmes racisées, immigrantes, autochtones, lesbiennes et trans, Alexa a guidé un processus de trois ans en vue de renouveler l’action et l’analyse féministes à la FFQ. À partir d’une approche novatrice de démocratie participative, ce processus a permis à des femmes historiquement mises en marge du mouvement d’exercer une influence importante sur le processus et ses résultats. Adoptées par un millier de femmes lors d’un forum final, les propositions qui en découlent vont inspirer le mouvement féministe au Québec et ailleurs dans les années à venir. (http://www.etatsgenerauxdufeminisme.ca/images/documents/PropositionsEGfinal.pdf)

Alexa vit présentement en Allemagne, où elle continue d’élaborer de nouvelles perspectives sur son expérience. Elle agit aussi en tant qu’experte sur les questions relatives au genre et à la démocratie avec une ONG canadienne œuvrant au Maghreb (nord-ouest de l’Afrique).

Pour plus d’information sur ce prix et sur le travail de la Fondation Carold :

consulter www.carold.ca ou contacter Tatiana Fraser, présidente de la Fondation Carold, par téléphone, au 514-948-5596 ou par courriel, à tatiana.fraser@gmail.com).

ll est possible d’organiser des entrevues avec Alexa Conradi en contactant le secrétariat de la Fondation Carold, par téléphone, au 613-376-3391 ou par courriel, à jhuntly@kos.net

Le premier titulaire de la bourse en philanthropie communautaire

En mai dernier, lors du Congrès des FCC 2015 à Calgary, nous avons annoncé le lancement du Programme de bourses en philanthropie communautaire, une initiative conjointe de la Fondation Carold et de Fondations communautaires du Canada. Les professionnels des fondations communautaires qui participent à ce programme profitent d’un congé sabbatique afin de développer leurs connaissances, d’améliorer leurs compétences en matière de leadership, de renforcer leur organisation et de faire progresser le mouvement philanthropique communautaire.

ImageNous sommes heureux d’annoncer aujourd’hui qu’Alex Draper, associé aux subventions des donateurs à la Edmonton Community Foundation (ECF), a été choisi comme premier titulaire de la bourse en philanthropie communautaire.

Lorsqu’il s’est joint à la ECF en 2011, Alex s’occupait essentiellement des programmes de bourses d’études et de leadership pour les jeunes. En 2013, il a été affecté à son poste actuel où il sert de lien entre les détenteurs des fonds conseillés par les donateurs, les programmes de subventionnement de la ECF et la collectivité dans son ensemble.

En plus de travailler à la Edmonton Community Foundation, Alex met bénévolement ses compétences au service de comités et d’organisations qui s’efforcent d’améliorer la qualité de vie à Edmonton et au Canada, notamment : Edmonton Arts Council, Family and Community Support Services, Edmonton NextGen, les stratégies fédérales pour les Autochtones vivant en milieu urbain, et le mouvement jeunesse des 4R. Il travaille à la mise sur pied et à la gestion de programmes de bourses d’études pour le Africa Centre et le Edmonton Folk Music Festival.

En tant que titulaire de la bourse en philanthropie communautaire, Alex participera en 2016 à diverses activités de développement professionnel qui répondent aux objectifs du programme :

  • Faire progresser le domaine et la pratique de la philanthropie dans les collectivités et les milieux au Canada;
  • Renforcer et améliorer le mouvement des fondations communautaires;
  • Favoriser et appuyer le développement professionnel de leaders de fondations communautaires dans leur organisation et leur collectivité, et dans le mouvement des fondations communautaires.

Une composante essentielle du Programme de bourses en philanthropie communautaire est le projet sabbatique qui permet au titulaire de la bourse de laisser ses tâches quotidiennes pour explorer plus en profondeur un enjeu ou un défi particulier. Pour son projet sabbatique, Alex étudiera comment les mécènes peuvent partager et utiliser les données relatives aux décisions de financement et aux investissements communautaires à Edmonton, en vue de créer un modèle ou une plateforme qui pourrait servir dans les collectivités partout au Canada.

Tout au long de l’année, nous vous informerons au sujet des activités et du projet sabbatique d’Alex. Pour l’instant, nous vous invitons à vous joindre à nous pour féliciter Alex et l’accueillir en tant que premier titulaire de la bourse en philanthropie communautaire décernée par notre mouvement.

Vous désirez obtenir des renseignements sur le Programme de bourses en philanthropie communautaire et savoir comment présenter votre demande pour la bourse décernée en 2017? Renseignez-vous à http://communityfoundations.ca/fr/

L’appel des candidature pour la bourse Alan Thomas 2016

Nous sollicitons des candidatures pour la bourse Alan Thomas 2016. La bourse a été créée en 2008 pour offrir un congé sabbatique à un ou une leader dans la secteur sans but lucratif.

Nouvel processus des candidature en 2016

Les candidature sommaires doivent parvenir à la Fondation avant 16h 30 le lundi 8 février 2016 (heure locale de la candidate/candidat). Le comité de la bourse invitera ensuite un nombre restreint de personnes à soumettre une candidature complète à remettre avant 16h 30 (heure locale) le lundi 2 mai, 2016.

Veuille contacter la Fondation et consulter les Modalités pour obtenir de l’aide de la préparation et la soumission des candidatures.

Participez à l’École d’été de l’INSTITUT DU NOUVEAU MONDE

Grâce à la Bourse Gordon Selman de la Fondation Carold, inscrivez-vous gratuitement à l’École d’été et au cours CPAC101 : Sujet spécial en citoyenneté et engagement social et recevez un crédit universitaire de l’Université McGill!

*À noter que cette bourse est destinée en priorité aux jeunes en provenance de communautés des Premières Nations. icone-inm_a

10 BOURSES DISPONIBLES!

Contact : Claudia Beaudoin, chargée de mobilisation à l’INM. @ claudia.beaudoin@inm.qc.ca 514 934-5999, poste 270

La Fondation Carold annonce une lauréate de la bourse Alan Thomas 2015 de 60 000$

La Fondation Carold est heureuse d’annoncer que Frances Waithe est une lauréate de la bourse Alan Thomas 2015.

La bourse annuelle de 60 000 $ permet à une ou un leader du secteur sans but lucratif de prendre une année sabbatique consacrée à la recherche sur des enjeux propres à stimuler la participation citoyenne et renforcer la société civile. Offerte pour la première fois en 2008, la bourse Alan Thomas a été décernée à 10 lauréats jusqu’ici. Toujours en contact avec la Fondation Carold et entre eux, les récipiendaires des années passées approfondissent l’impact de leur travail et font du mentorat dans leur domaine respectif.

Image 1Frances Waithe travaille depuis 25 ans à améliorer la vie des gens de son quartier de la Petite Bourgogne, à Montréal. Frances est cofondatrice et directrice générale du Réseau des jeunes Noirs DESTA, un organisme communautaire au service des jeunes marginalisés de 18 à 25 ans.

Information sur la lauréate de la bourse 2015

« Frances est le genre de bâtisseuse communautaire qui est à la fois un atout précieux et quasi irremplaçable. Elle irradie l’enthousiasme, la passion, l’optimisme et l’amour, œuvrant dans un milieu difficile avec des ressources dérisoires. »        Tim Brodhead

 Le travail de Frances Waithe dans son quartier de Montréal vise à autonomiser les jeunes marginalisés. La Petite Bourgogne a toujours été une collectivité noire qui accueille maintenant plusieurs immigrants récents. Les jeunes anglophones noirs sont une minorité au sein d’une minorité, souvent isolés et exclus. DESTA (Dare Every Soul to Achieve) utilise une approche fondée sur les forces pour offrir un vaste éventail de services en matière d’éducation, de santé, de croissance personnelle et d’employabilité, notamment :

  • programme d’éducation à distance pour les jeunes n’ayant pas réussi à s’intégrer au système d’études régulier;
  • counselling et soutien à l’emploi personnalisés;
  • activités sociales et projets de participation citoyenne, comme Speak Up!, pour sensibiliser aux difficultés vécues par les jeunes Noirs à Montréal.

Sous sa gouverne, Frances a vu grandir DESTA. Mais bien d’autres jeunes Noirs vivent en situation difficile et ils ont besoin du type de services fournis par l’organisme.

Frances profitera de l’année sabbatique offerte par la bourse pour réfléchir à son expérience et en dégager l’orientation future des programmes de l’organisme et de son évolution personnelle à titre d’agent du changement dans son milieu.

La Fondation Carold annonce un nouveau programme de bourses en partenariat avec Fondations communautaires du Canada

La Fondation Carold et Fondations communautaires du Canada s’associent pour lancer le programme de Bourse de la philanthropie communautaire en vue de catalyser l’action, le leadership éclairé et l’innovation dans le domaine de la philanthropie communautaire au Canada. Les personnes qui dirigent des fondations communautaires jouent un rôle clé dans le dynamisme de l’action bénévole et de la participation citoyenne.

La Fondation Carold et Fondations communautaires du Canada ont convenu de lancer la Bourse de la philanthropie communautaire en s’inspirant du succès de la Bourse Alan Thomas de Carold. Le nouveau programme accroîtra le nombre et le type de congés sabbatiques offerts à des leaders du secteur bénévole. Les objectifs particuliers de la Bourse de la philanthropie communautaire sont les suivants :

  • Appuyer l’essor du domaine et de la pratique de la philanthropie axée sur un territoire et de la philanthropie communautaire au Canada
  • Renforcer et améliorer le mouvement des fondations communautaires
  • Favoriser et appuyer le développement professionnel de leaders de fondations communautaires dans leur organisme et leur collectivité, et dans le mouvement des fondations communautaires

Les bourses permettront à des leaders de fondations communautaires de renforcer leurs compétences et connaissances, et d’appliquer leur expérience afin d’accroître le leaderhip, l’impact et la force de leur fondation communautaire – ainsi qu’idéalement, de l’ensemble du mouvement des fondations communautaires.

La bourse accueillera favorablement les candidatures de leaders de tout le mouvement des fondations communautaires. Cela comprend tout membre du personnel en situation de leadership dans une fondation communautaire, qui démontre des qualités de leadership dans son organisme, dans sa collectivité ou dans le mouvement des fondations communautaires.

Nous avons retenu notamment ces thèmes ou domaines d’intérêt possibles :

  • Réconciliation autochtone
  • Urbanisation et revitalisation des villes
  • Sécurité alimentaire et systèmes alimentaires
  • Jeunesse et enjeux intergénérationnels
  • Espaces naturels
  • Entreprise sociale et investissement d’impact

Le premier appel de candidatures se fera en juillet 2015 par l’entremise de Fondations communautaires du Canada. La première personne à recevoir une bourse devrait être nommée au début 2016.

Période d’inscription terminée pour la Bourse Alan Thomas 2015

La période d’inscription est maintenant terminée pour la Bourse Alan Thomas 2015. Encore une fois, nous avons reçu cette année plusieurs candidatures remarquables – qui témoignent du caractère exceptionnel des leaders de tout le secteur sans but lucratif au Canada. Surveillez l’annonce du boursier ou de la boursière 2015 à la fin juin.