À vous qui me lisez

Chaque fois que j’ajoute une note à mon blogue, je me demande qui me lira, et pourquoi. On dit que pour accroître le lectorat d’un blogue, il faut le pimenter de mots qui vont attirer les gens lors d’une recherche Google. Si vous voulez que votre blogue soit lu par des fans du tricot, des choristes, des cyclistes, des activistes ou des grand-mères, il faut l’émailler du vocabulaire clé de leur champ d’intérêt – de mots et de concepts susceptibles de surgir dans une recherche Google. Le défi à relever dans ce nouveau blogue de la Fondation Carold, c’est que je veux inciter tous ces groupes à s’informer de ce qui se passe dans notre petite, et néanmoins merveilleuse, fondation.

Bien sûr, l’autre qualité des blogues qui incite à poursuivre la lecture, c’est la concision. Voici donc les points à toucher dans une présentation éclair de Carold :

  • La Fondation Carold est une petite fondation nationale vouée à la promotion de l’action bénévole et la participation citoyenne au Canada. Partout dans le monde, des gens risquent leur vie dans l’espoir d’avoir une société qui encourage et facilite la participation, alors que dans les démocraties occidentales comme le Canada, les citoyens sont souvent indifférents ou cyniques, ou seulement trop occupés pour s’engager.
  • Chaque année, Carold accorde une année sabbatique à un ou une leader du secteur bénévole pour lui permettre d’entreprendre un projet d’envergure qui renforcera le savoir et la pratique de l’action bénévole et de la société civile.
  • Depuis 2008, nous avons nommé sept boursiers qui ont réalisé des projets de recherche et de programme portant sur le rôle des femmes d’âge mûr dans le plaidoyer; la professionnalisation de l’action bénévole au Québec; la participation citoyenne des personnes étiquetées comme handicapées; la création d’authentiques collectivités interculturelles; le rôle des jeunes dans l’édification de sociétés démocratiques; les stratégies propres à favoriser la participation des personnes pauvres au travail de plaidoyer; et, tout récemment, un projet qui étude de nouveaux modèles pour les organismes bénévoles du XXIe siècle.
  • La Fondation Carold est elle-même un modèle de créativité – un organisme national sans bureau ni personnel. Les membres de notre conseil d’administration sont issus du milieu de l’éducation, des médias, de l’énergie, des télécommunications, de la théologie et de la petite entreprise. Clare Clark, notre fondatrice, a donné un million $ pour lancer Carold. En 25 ans, nous avons investi plus d’un million $ en recherche, dans notre programme de bourses et dans nos séminaires… et il nous reste encore plus d’un million $ en fiducie.

Si vous avez lu jusqu’ici, je suis aussi heureuse qu’impressionnée. J’espère vous donner l’envie d’en apprendre davantage sur la Fondation Carold en visitant notre site Web à www.carold.ca. Envoyez-moi vos idées sur ce qu’il faut faire pour assurer que les Canadiennes et les Canadiens participent à l’édification d’une société civile solide qui croit en l’équité, la paix et l’action créatrice.