Nicole Rycroft

<<<Bourse Alan Thomas

Nicole Rycroft – Directrice générale de Canopée

Nicole a quitté son Australie natale pour la Colombie-Britannique en 1996 afin de se joindre à la lutte en vue sauver les forêts anciennes de la province. En 1999, elle a fondé Canopée dans le but de détourner l’industrie papetière des produits dérivés des forêts anciennes et menacées. Sous son impulsion, Canopée a transformé les pratiques d’achat de 700 marques parmi les plus importantes au monde, catalysé la réalisation de deux grands projets de conservation (l’entente sur la forêt boréale canadienne et l’entente sur la forêt pluviale Great Bear) et joué le rôle de mentor auprès d’organismes similaires dans 13 pays.

Nicole a reçu une bourse Ashoka, une Médaille d’or des Prix canadiens de l’environnement et plusieurs récompenses de l’industrie de l’édition et de l’impression. Elle a été citée à quatre reprises parmi les 50 personnes les plus influentes de l’année au Canada dans le domaine de la communication graphique et reçu plusieurs récompenses au nom de Canopée, dont le prix Benny pour la qualité exceptionnelle d’une campagne d’entreprise.

Projet proposé : Quelle est la façon la plus efficace d’élargir l’impact des organismes sans but lucratif afin qu’ils puissent proposer des modèles de changement novateurs et positifs à d’autres collectivités – dans leur pays ou ailleurs dans le monde? Cette question est au cœur de l’étude entreprise par Nicole pendant son congé sabbatique. Sa prémisse : entre autres possibilités, un modèle adapté de franchises pourrait être la formule la plus efficace. Elle prévoit tester cette hypothèse et explorer diverses questions connexes. Nicole veut notamment mieux saisir et aborder la dynamique des organismes de plaidoyer/de campagne par rapport aux organismes de services, où un niveau de standardisation accru peut être possible, voire souhaitable.

À partir de l’évaluation des mécanismes de franchises à but lucratif, de la recherche et d’entrevues auprès de franchisés à succès et d’ONG désireuses d’élargir leur impact, Nicole entend élaborer et évaluer un modèle permettant à des ONG de mettre à l’échelle leur influence et leur efficacité sans pour autant s’encombrer d’une lourde structure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *