Nouvelles

Report: le 7 – 11 Oct, 2013

Penny Goldsmith, le titulaire Carold Bourse de 2008, conçu pour être interviewé par Dorothy Kidd et Pilar Riaño Alcalá dans le cadre de son projet de bourse. Cliquez ici pour voir raconter son histoire sur Facebook. Penny a travaillé à sensibiliser la population à la pauvreté dans sa communauté depuis plus de 30 ans. Elle a travaillé sans relâche en tant que défenseur, auteur du matériel d’éducation juridique du public, et l’exécutif coordinateur de seize ans de PovNet, une ressource en ligne, réseau de communication et outil pédagogique pour les travailleurs de première ligne contre la pauvreté et les activistes communautaires .

Vincent Greason, Carold Boursier de l’année 2009, a publié un article en anglais sur la façon dont l’Internet a affecté l’activisme et de la recherche dans le domaine de la lutte contre la pauvreté et les droits humains, en particulier au Québec. Vincent est un chercheur invité à l’Université d’Ottawa dans Centre de l’éducation et  recherche sur les droits de l’homme et a travaillé avec la Table ronde des Organismes Volontaires d’éducation populaire de l’Outaouais (TROVEPO), une coalition régionale des groupes d’éducation populaire, depuis 1993. Pour lire son article, cliquez ici. Pour en savoir plus sur Vincent, visitez son profil Carold.

Report: le 29 Sept – 4 Oct, 2013

Récemment Martha Cooke, la fille d’Alan Thomas, nous a envoyé des photos de son père vers 1950, qui enseignait au Ontario Institute for Studies in Education (OISE). Nous avons ajouté ces images de notre premier directeur sur notre page d’Histoire, donc s’il vous plaît cliquez ici pour voir ces photos et en savoir plus sur l’arrière-plan, la vision et la mission de notre organisation.

Kim Pate, Boursiere Carold de 2013, a commencé son année sabbatique financé en partie par la Bourse Alan Thomas. Au cours des douze prochains mois, la recherche de Kim se concentrera sur le développement d’outils pratiques d’apprentissage et d’expériences pour les étudiants en droit, et la défense des droits pour les femmes marginalisées, criminalisées et institutionnalisées. En Octobre, elle va commencer à tester de nouveaux matériels de formation avec certains avocats d’Elizabeth Fry, qui est un groupe composé des femmes en prison, des étudiants en droit et des représentants des deux associations; l’Associations des femmes Autochtones du Canada, et le Réseau d’Action des Femmes Handicapées du Canada.

Report: le 23 – 27 Sept, 2013

2010 Carold Fellow, Michel Venne, nous a fourni un blog éclairant les trois points principaux on des besoins à prendre en considération lors de l’évaluation de la Charte québécoise proposé récemment. En bref , Venne suggère que le rapport au catholicisme, la relation avec l’Islam, et l’articulation entre les libertés individuelles et l’identité collective sont trois phénomènes culturels importants qui méritent d’être examinées . Lisez cet article dans son intégralité en cliquant ici.

À la fin de Juillet, Cuso International a annoncé le récipiendaire du 2013 de Ward Bob Boursier. CUSO modélisé ce prix sur la bourse Alan Thomas et les deux organisations travaillent ensemble pour promouvoir conjointement ces occasions importantes. Pour en savoir plus sur le prix de CUSO et récipiendaire Erin McLoed, s’il vous plaît visitez le site CUSO en cliquant ici.

Report: le 16 – 20 Sept, 2013

Dans leur nouvelle publication, « Volunteer Work, Informal Learning and Social Action », Fiona Duguid, Karsten Mündel et Daniel Schugurensky (Eds.) décrivent le façon dont le volontariat pour divers types d’organisations fournit la possibilité de formation informelle. En savoir plus sur ce livre et télécharger un pdf de prévisualisation en cliquant ici.

Une entrevue avec notre ancien développeur web, Alexandre Enkerli, est apparu sur Radio-Canada cet été. L’entrevue, avec Isabelle Craig, fait partie d’une série de programmation qui examine le phénomène de la culture geek, ce qui est parfois aussi la culture de l’apprentissage.  « Les geeks, ce sont des gens qui approfondissent leur passion par le partage de connaissances », explique Enkerli. Nous sommes d’accord, Alex, et nous sommes heureux que vous partagiez avec nous les vôtres! Ecoutez l’interview complète ici.

 

Report: le 9-13 Sept, 2013

(L’niversité Simon Fraser, BC) Professeur d’École d’affaires Beedie et membre du conseil Carold, Mark Selman, a reçu le Champion des entreprises autochtones de l’année décerné par le Conseil de l’industrie auprès des entreprises autochtones à la fin de Juillet. Ce prix est décerné à «une personne non autochtone qui incarne le leadership et les meilleures pratiques dans l’engagement des Autochtones et le développement des relations d’affaires» Pour en savoir plus sur son prix, cliquez ici. Pour en savoir plus à propos de Mark Selman, cliquez ici.

Nos anciens Boursiers continuent d’être impliqués dans le travail qu’ils ont été engagés au cours de leur sabbatique. Penny Goldsmith, Fellow de l’année 2008, sera à la Conférence du 20e anniversaire de «Plain Languages Conference» le 10 Octobre – 13 sur la popularité croissante des romans graphiques, bandes dessinées, et les opportunités que cette tendance fournit aux éducateurs des adultes. Pour en savoir plus sur la conférence, cliquez ici. Pour en savoir plus à propos de Penny, cliquez ici.

La Fondation Carold décerne la bourse Alan Thomas 2013

20 juin, 2013

La Fondation Carold est ravie de dévoiler le nom de la lauréate de la bourse Alan Thomas 2013 – une subvention de 60 000 $ permettant à une ou un leader du secteur sans but lucratif de prendre une année sabbatique consacrée à la recherche sur des enjeux propres à stimuler la participation citoyenne et renforcer la société civile.

La gagnante de 2013 est l’avocate et enseignante d’Ottawa Kim Pate, dont le projet consiste à élaborer et tester des outils et expériences d’apprentissage concrets en vue d’aider des étudiants et étudiantes en droit à travailler de façon efficace avec les femmes criminalisées et institutionnalisées. Le projet visera plus particulièrement les femmes autochtones et celles ayant des problèmes de santé mentale. Kim va aussi élaborer des stratégies et des concepts de programme pour promouvoir les droits de la personne avec – et à l’intention de – cette population, qui représente le groupe de détenus dont le nombre augmente le plus rapidement.

Professeure à temps partiel à la faculté de droit de l’Université d’Ottawa, Kim est directrice générale de l’Association canadienne des sociétés Elizabeth Fry (CAEFS). La CAEFS est une fédération de sociétés autonomes qui œuvre partout au Canada auprès – et au nom – des femmes et des filles marginalisées, victimisées, criminalisées et institutionnalisées. Kim a aussi travaillé auprès des jeunes et des hommes pendant ses 30 ans de travail avec les systèmes juridiques et pénaux, de l’intérieur et de l’extérieur.

Diplômée en histoire, en éducation, en droit et en criminalistique de la santé mentale, elle a obtenu des doctorats honorifiques de l’Université d’Ottawa, l’Université Carleton et l’Université Sir Wilfrid Laurier. Kim a deux enfants, Michael et Madison

La bourse Alan Thomas permettra à Kim de prendre un congé sabbatique pour offrir à 25 étudiantes et étudiants en droit une formation sur le droit carcéral et les droits de la personne, ainsi que la facilitation et les techniques d’instruction de groupe; former 1000 personnes en soutien communautaire dans des groupes clés, tels que les sociétés Elizabeth Fry, l’Association des femmes autochtones du Canada et le Réseau d’action des femmes handicapées du Canada, qui pourront établir et traiter des droits et des besoins de réinsertion des ex-détenues à leur sortie de prison; offrir de la formation aux femmes criminalisées sur la façon de répondre à leurs besoins de transition; et élaborer du matériel afin que ces programmes de formation puissent être diffusés et utilisés dans d’autres cadres.

Kim Pate est la huitième récipiendaire de la bourse Alan Thomas, décernée depuis 2008. Toujours en contact avec la Fondation Carold, les récipiendaires des années passées diffusent les résultats de leur travail et font du mentorat dans leur domaine respectif.

Journée d’apprentissage 2013 de Carold à Montréal

Publié par Juliet Huntly, le 4 juin, 2013.

Montréal — La Fondation Carold tiendra sa journée d’apprentissage sur invitation à Montréal, le vendredi 14 juin. Ce séminaire d’une journée réunira 50 acteurs du changement et maîtres à penser provenant d’un éventail d’organisations de la société civile du Québec et du Canada.

S’appuyant sur la tradition de plusieurs séminaires d’apprentissage annuels tenus dans diverses villes canadiennes, ce séminaire a pour but de générer du savoir sur le rôle de la participation citoyenne dans une société démocratique, et de forger de nouveaux réseaux de collaboration entre acteurs du changement issus de divers secteurs.

La journée d’apprentissage 2013 a pour thème Repensé la participation citoyenne : mieux l’enraciner pour mieux la propager. Ce séminaire collaboratif vise à documenter et diffuser de nouveaux thèmes et schémas, systèmes émergents, et modèles de participation citoyenne; échanger entre secteur sur les difficultés, solutions, réflexions, et observations issues de la pratique; former des groupes de travail pour saisir les apprentissages, en tirer parti, et les diffuser.

Par le passé, la Fondation Carold a tenu des journées d’apprentissage à Vancouver, Montréal, Ottawa, Vancouver et Toronto. Pour cette deuxième journée d’apprentissage tenue à Montréal, la Fondation Carold s’est associée à plusieurs organismes sans but lucratif : Cuso, Ashoka, Institut du Nouveau Monde, Framework, Équiterre, Community Knowledge Exchange, Fondations communautaires du Canada, QALL et ICÉA.

Sur invitation seulement, la journée d’apprentissage est limitée à 50 participants. Les représentants des médias sont cordialement invités à participer à la journée et à la réception en soirée qui suivra le séminaire.

  • Quoi : Journée d’apprentissage de la Fondation Carold, Repenser la participation citoyenne : mieux l’enraciner pour mieux la propager
  • Quand : vendredi 14 juin, de 8 h 30 à 16 h 30
  • Où : au Monument national, 1182, boulevard St-Laurent, Montréal

Pour tout commentaire ou toute question communiquer avec tatiana@scaledeep.ca

La Fondation Carold décerne la bourse Alan Thomas 2012

Publié par Juliet Huntly, le 9 Octobre, 2012.

La Fondation Carold est ravie de dévoiler le nom de la lauréate de la bourse Alan Thomas 2012, Nicole Rycroft, une environnementaliste de Vancouver, qui réalisera un projet de recherche sur la façon d’accroître l’impact des organismes sans but lucratif au Canada.

Australienne arrivée au Canada en 1996, Nicole se joint très vite à la lutte en vue de sauver les forêts anciennes de la Colombie-Britannique. En 1999, elle fonde Canopée, un organisme environnemental primé ayant connu un succès mondial pour avoir détourné les grands clients de l’industrie forestière des produits dérivés des forêts anciennes et menacées dans le monde. Sous l’impulsion de Nicole, Canopée réussit à modifier les pratiques d’achat de 700 marques parmi les plus importantes au monde et à catalyser la réalisation de deux grands projets de conservation (l’entente sur la forêt boréale canadienne et l’entente sur la forêt pluviale Great Bear), en plus de mentorer des projets similaires dans 13 pays.

Nicole et Canopée sont bien connus pour avoir écologisé à l’échelle internationale la série de livres Harry Potter. Elle est aussi récipiendaire  de la bourse Ashoka, la Médaille d’or des Prix canadiens de l’environnement et plusieurs récompenses de l’industrie de l’édition et de l’impression.

La bourse Alan Thomas permettra à Nicole de prendre une année sabbatique pour étudier la façon dont les organismes sans but lucratif peuvent accroître leur impact en faisant connaître et en favorisant l’adoption de modèles de changement novateurs et positifs dans leur collectivité et à plus vaste échelle. Elle part de la prémisse qu’en adaptant un modèle de franchises ou de fédération au secteur sans but lucratif, on pourrait éviter les écueils de la méthode classique qui consiste à créer de grands organismes de plus en plus centralisés. Ce modèle de rechange permettrait aux ONG d’élargir leur portée et leur impact en standardisant les méthodes de campagne et les résultats entre organismes, tout en réduisant le besoin d’infrastructure administrative. Nicole s’intéresse notamment à la dynamique de croissance des organismes de campagne et de plaidoyer.

Nicole Rycroft est la septième lauréate d’une bourse Alan Thomas – une subvention de 60 000 $ permettant à une ou un leader du secteur sans but lucratif de prendre une année sabbatique consacrée à la recherche sur des enjeux propres à stimuler la participation citoyenne et renforcer la société civile. Décernée pour la première fois en 2008, les précédents récipiendaires restent en contact avec la Fondation Carold, diffusant les résultats de leur travail et jouant le rôle de mentors dans leur domaine respectif.

Pour plus d’information sur ce prix et sur le travail de la Fondation Carold, communiquer avec le président de Carold, Michael Cooke (par téléphone, au 416-209-6156 ou par courriel:mcooke253@gmail.com).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *